•  Elz Kraonn

    Nationalité : ...

    Surnom : Elzou, à son plus grand désespoir

    Âge : 17 ans (23/07/1997)

    Orientation : Bi, mais ne l'assume pas

    Espèce : Sujet d'Expérience

    Pouvoir : Contrôler tous les types de métaux

    Rang : Meurtrier sadique

     

    Détails : Il n'utilisera son pouvoir que si il est obligé mais détestera toujours autant s'en servir.

    Caractère :

    Froid, distant, cinglé, sadique, dangereux.. c'est comme ça que les gens qualifient Elz, et ils ont raison. Les expériences qu'il a subit l'ont endurcit au point d'en faire un tueur qui n'hésitera pour rien au monde à mettre fin à une vie et encore moins à celle d'un Humain. Pour lui, bien qu'il en était un avant, ses êtres sont néfaste, mauvais et ne veulent que le mal, ils doivent mourir. Son plus grand rêve ? Se venger.

    Il est obstiné, têtu et fera tout ce qu'il peu pour arriver à ses fins, quand Elz décide quelque chose, il l'a.

    C'est un mauvais perdant, c'est pour cela que chacun de ses plans sera travaillé à la perfection pour qu'il n'y ai aucune erreur lorsqu'il le mettra à exécution, c'est très rare qu'il se plante dans ce domaine.

    Physique (détails) :

    Elz est un beau jeune homme aux yeux et cheveux sombre. Il est plutôt grand, bien formé et ses yeux en amande en font craquer plus d'une pourtant la première chose que vous remarquez ce n'est pas ça, ni le regard noir qu'il vous jette, non la première chose que vous voyez ce sont ses mains, maculée de sang. Arrêtez de les regarder, sinon il y aura le votre dessus.

    Histoire :

    Ils allaient encore me faire passer sur le billard, j'en pouvais plus c'était au moins la 3ème fois cette semaine pourtant je ne disais rien, j'attendais simplement que ça se passe, qu'est-ce que je pouvais y faire de toute façon ? Ça faisait des années que ça durait et les seuls tentatives de fuites ou de rébellions que j'avais tenter n'avais servit à rien, sauf peut être à me ramasser quelques coups en plus.. J'avais eu de la chance finalement, enfin, de la chance.. Certains avait été tué pour moins que ça mais en fait c'était peut être mieux de crever une bonne fois plutôt que de continuer d'attendre sans rien pouvoir faire.

    Une heure après leur annonce me voilà sur la table d'opération, attaché, endormis, branché de partout pour qu'ils puisse m'injecter leurs différents produit aux couleurs peu engageante dans les veines mais soudain plus rien. Les médecins avaient troqué leurs seringues contre des armes et tiraient comme des fous en direction de la porte pendant quelques seconde, puis, plus rien, ils étaient mort. On me secouais ensuite jusqu'à ce que j'ouvre mes yeux qui s'écarquillèrent aussitôt. Un espèce de mec qui portait un masque où un sourire était dessiné dessus était penché au dessus de moi, son oeil rouge me fixant. Il dit quelque chose, j'étais encore dans les vapes et il me fallut un petit temps avant de comprendre, et quand ce fut fait, je m’exécutai aussitôt en sortant par la porte qu'il m'indiquait.

    Nous sommes allés là où toutes les autres Expériences étaient, et il nous dit qu'il connaissait un endroit, un endroit où nous pourrions aller, Unravel.

     


    3 commentaires